LE SAVIEZ-VOUS

LA PANDEMIE A COVID-19, Un avant garde sur l’illusion et une opportunité piège pour les Africains.

À quelques exceptions près, l’Afrique est gouvernée par des tyrans surtout dans les pays francophones. Ici, sévissent des satrapes dont le nombre cumulé d’années au pouvoir se compte par décennies. Les mécanismes de perpétuation au pouvoir opèrent justement par des tentatives de caporalisation de la société, la précarisation généralisée, la négligence et l’abandon organisés. En cela s’opèrent également par l’instrumentalisation du chaos et du désordre, et une gestion pernicieuse de l’imprévu, du provisoire. La pandémie à covid-19, n’est-elle pas une opportunité pour tirer désormais sur la sonnette d’alarme et mettre fin à ce système ?  

Présentation du contexte

Il s’agit ici, de pays où les systèmes sanitaires sont dans un effroyable état de délabrement. Le satrape et ses sicaires font l’objet d’évacuations sanitaires dans les hôpitaux en Europe à la moindre grippe. Ceux et celles qui disposent de quelques moyens se soignent dans les cliniques privées locales. Le reste se contente d’écorces, de produits pharmaceutiques avariés et autres adjuvants tirés. Ou encore d’interminables veillées de prière et autres rites magico-religieux supposés produire des miracles.

La morbidité partout prévaut, la plupart des gens souffrent de cas chroniques. Le paludisme continue de tuer en masse. De manière récurrente, des épidémies surgissent à l’occurrence l’Ebola. Mais il est rare que maladies et épidémies fassent l’objet d’une politisation. La plupart des gens ne voient sans doute aucun lien entre l’action des régimes au pouvoir et leur état de santé.

Lis aussi:  Vaincre le stress, Quelques solutions pour mieux gérer votre stress.

Ceci dit, est-ce que cette pandémie à Covid-19, avec son cohorte de peur, de panique, de psychose et de morts dans le monde entier et surtout dans les pays prétendument développés. Subissant de plein fouet les effets désastreux et mortifères de ce micro-ennemi invisible. Et dont les politiques et les multinationales écument l’Afrique pour piller les ressources naturelles. Cette pandémie à Covid-19 n’est-elle pas une occasion rêvée pour l’Afrique de se défaire totalement du joug néocolonial qui maintient ses populations dans la pauvreté et la misère chroniques ?

Mais comment? En voici quelques pistes de réflexions et d’orientations:

Nous voyons comment les puissances occidentales, tout en se débattant pour lutter contre la pandémie à Covid-19, font déjà des yeux doux à l’Afrique. Ainsi, en proposant des aides pendant qu’elles refusent et/ou sont incapables de venir en aide à leurs voisins directs. Le cas flagrant du refus de l’aide à l’Italie ou aux USA, frappés catastrophiquement par le Covid-19. Avec des milliers de morts et totalement paralysés, sans moyens pour se défendre (masques, respirateurs, etc.) est pathognomonique de cette logique prédominante en occident de “chacun pour soi et Dieu pour tous”. En Abandonnant à leurs tristes sort, c’est le sort de l’Afrique qui les préoccupe tant et au plus haut niveau.

Comprendre le véritable intérêt des occidentaux pour l’Afrique.

La véritable préoccupation, le véritable intérêt, la véritable obsession des occidentaux pour l’Afrique a été, est et restera toujours et éternellement d’ordre économique. Elle se résume à l’exploitation et/ou au pillage des ressources naturelles. Comme la pandémie à Covid-19 est en train de mettre les pays occidentaux chaos et entraîne des crises économiques multiformes et multisectorielles ainsi que des récessions économiques profondes dont ils auront d’énormes difficultés pour s’en sortir. Alors, leur seul et unique espoir pour se relever sera l’exploitation et/ou le pillage des matières premières en Afrique.

la couleur rouge représente les pays les plus touchés par la covid-19

Se libérer du joug néocolonial, se positionner sur l’échiquier mondial

Les pays occidentaux sont déjà en train de planifier leurs “mini plans” Marshall après la sortie de cette pandémie à Covid-19. La seule et unique source des matières premières bon marché, voire gratuite. Qui leur permettront de sortir de crises économiques multiformes et multisectorielles. Crises provoquées par des mesures drastiques de réduction du taux d’attaque de la pandémie à Covid-19. C’est encore et toujours l’Afrique.

Lis aussi:  8 films sur le développement personnel à suivre absolument

Au sortir de leur deuxième guerre mondiale, avec le plan Marshall. C’est encore, toujours et éternellement l’Afrique coloniale qui a été saignée à blanc pour renflouer l’Europe en matières premières pillées gratuitement. Ce qui a permis la reconstruction intégrale d’un continent totalement dévasté par ses propres bombes.

Ainsi, avec les crises multiformes et multisectorielles qui frappent de plein fouet les pays occidentaux. Aujourd’hui par suite de la pandémie à Covid-19, l’heure n’est-elle pas venue pour l’Afrique de se libérer du joug néocolonial. En outre, de se positionner géopolitiquement, géo économiquement et géo stratégiquement plus sur l’échiquier mondial.

La pandémie à Covid-19, une échappatoire pour les dirigeants africains

Les dirigeants africains doivent comprendre que la bête immonde est gravement blessée. Les pays occidentaux sont en train d’agoniser à cause de la toxi-infection profonde de leurs poumons économiques par la Covid-19. Il est temps de leur porter l’estocade finale afin de les paralyser définitivement. Ainsi, se libérer des chaines et de la prison mentale qui contraint les dirigeants africains à servir l’Occident au détriment de leurs peuples. Ces derniers, qui continuent de croupir dans la pauvreté et dans la misère généralisées depuis plus de cinq siècles.

La pandémie à Covid-19 qui ravage le monde entier aujourd’hui, fait inédit dans l’histoire de l’humanité est un message très clair de la nature de Dieu. Celui-ci est contre la mondialisation chaotique et anarchique opérée par les humains sur les plans politiques, économiques, socioculturelles et anthropologies.

Epilogue

Cette pandémie vient rappeler à l’humanité que la Terre et les ressources qu’elle regorge n’ont pas été créées pour que les humains viennent les surexploiter de manière anarchique et chaotique. Il faut de la tempérance à tout et pour tout. Une expression française dit d’ailleurs que tout excès nuit à quiconque qui l’exerce.

Lis aussi:  5 Types de personnes avec lesquels s'entourer pour bien réussir dans la vie.

Notre mission historique, celle que nous ne devons jamais trahir comme le disait Frank Fanon. Une mission devant laquelle aucun échec n’est permis, et face à laquelle nous ne devons jamais reculer: C’est d’être libres de choisir nos orientations économiques et politiques. Avec cette pandémie à Covid-19, il est vraiment temps pour l’humanité dans son entièreté. Particulièrement aux Africains de changer de paradigme existentiel, sinon, le pire est devant nous, l’effroyable est à venir.

Vous avez aimé l’article, vous avez des suggestions; N’hésitez pas à s’inscrire à notre newsletter. A très bientôt pour un nouveau article, Influenscia; One-goal, One-life.

par Christian DeChris NDIHANO

Afficher plus

Influenscia

Ce blog est un tremplin, une fenêtre ouverte sur le monde de la découverte.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité